Le journal de la région met la baraque à sa UNE

Dans le cadre du printemps de l’égalité j’ai été approchée pour parler de la présidence de la baraque et de nos activités.

L’article est plutôt sorti comme un portrait de la présidente…Pourquoi pas? Si cela peut faire parler de nos activités!

L’article dans son intégralité à cette page:

https://www.bourgognefranchecomte.fr/anne-mallet-presidente-de-la-baraque?fbclid=IwAR1Shfq9-M0_z2iqPGvhXMrT_muKfsT7-uLh7KG1neWsqPHU9q98wWk9CmE

Lectures de mai

Michèle lit

Bonjour ! réponse tardive mais les affaires reprennent tout doucement, alors le rythme de lecture soutenu du mois d’avril fait relâche …Ma sélection : les pavés : E E Schmitt « paradis perdus » , bien aimé, déroutant au début ; Valérie Perrin  » trois » après ses 2 premiers livres à 3 *** ( surtout  » changer l’eau des fleurs » )

Ensuite Laurent Deutch et Stéphane Bern, « le Paris du Moyen Age », très sympathique. J’ai découvert Laurence Peyrin, j’ai lu 4 de ses 6 livres, beaucoup aimé la diversité des mondes qu’elle aborde, univers carcéral ( une toute petite minute ), émancipation des femmes en Angleterre ( l’aile des vierges ), la vie imaginaire de Maryline Monroe qui n’est pas morte mais a choisi de disparaître ( la vie rêvée de Zelda Zonk ) ! et voilà , bises de Michèle au soleil

La baraque enregistre pour l’écomusée

La baraque continue à vivre et produire durant le confinement. Nous avons fourni un travail concernant la voix off de Jean-Baptiste Dumay pour l’exposition temporaire « La Commune, Le Creusot 1871 ». Nous sommes toujours ravis de ce partenariat avec l’Ecomusée.

Plus de détails à cette page

Mail reçu de l’écomusée:

Roger, encore un grand merci d’avoir fait ça de manière bénévole pour l’écomusée via la Baraque TV. Le montage se poursuit, APVS installe aujourd’hui les dispositifs audio dans lesquels seront diffusés les enregistrements de la voix de Roger Gaborieau qui se prête vraiment bien pour incarner les mémoires de Jean-Baptiste Dumay.

Anne, merci beaucoup pour les montages c’est toujours un plaisir de travailler avec la Baraque ;’).

Nous rouvrons le musée de l’Homme et de l’Industrie le 22 mai si tout va bien (uniquement les week-ends en mai et dès début juin nous reprendrons les jours et horaires habituels d’ouvertures).

Nous devrions organiser un vernissage dans le courant du mois de juin, je vous tiendrai au courant quand la date sera fixée.

Lectures d’avril

EVELYNE LIT

Je ne vais pas vous parler de tout ce que j’ai lu, simplement de ce qui m’a le plus marqué durant ces deux mois.  

-Arcadie (Emmanuelle Bayamack-Tam) : un roman inclassable, dont le style mélange allègrement langage TRES cru, dialogue “jeun’s” et magnifiques descriptions de la nature. L’histoire se passe dans une communauté en zone blanche (sans connexion), regroupant des gens abîmés dans leur tête et dans leur corps. C’est Fara, arrivée à 6 ans dans la communauté, qui a 15 ans quand commence le récit, qui raconte. Fara est laide, se sent fille mais a un corps qui n’arrive pas à se décider. Fara est intelligente, sensible, et observe tout. J’ai été happée par ce récit, malgré des passages allant très loin dans la description de la sexualité un peu tordue de tout ce petit  monde.  

-Arbre de l’oubli (Nancy Huston) : on suit, de manière non chronologique, 3 personnages sur 3 générations. Ce roman parle du douloureux problème de l’identité, quand on découvre qu’on est née d’une mère porteuse. C’est un peu fouillis, mais là aussi je me suis laissée emmener.  

-Glaise (Franck Bouysse) : roman sombre, se passant en 1914 au moment où tous les hommes valides vont partir. Nature impitoyable et âmes tourmentées des personnages, tout ça servi par une écriture que je continue à trouver magnifique.  

-Lire ! (Bernard et Cécile Pivot) : Le père et la fille parlent à tour de rôle de ce qu’englobe l’acte de lire. L’avis d’un lecteur “professionnel” et d’une lectrice “amateur”. C’est savoureux, drôle, et illustré de belles photos.  

-Joconde jusqu’à 100 (Hervé Letellier, dont, je tiens à le redire, j’ai beaucoup aimé le roman “L’anomalie”…) : 100 petits textes sur La Joconde, nous donnant le point de vue de 100 personnages. Je vous en lis un extrait en pièce jointe.

  A vous maintenant, en espérant que vous allez bien et qu’on pourra se voir avant l’été.

MONIQUE LIT

Bon j’ai lu beaucoup de policiers de Michael Connely  sans doute du à ma paresse, lecture facile (mais romans  bien écrits )et addictive où l’on retrouve de livre en livre l’inspecteur Bosch personnage que j’apprécie vraiment  :je ne vais les décrire mais il y a : »le dernier coyote  » « l’envol des anges  »  »  les égouts de Los  Angeles » « verdict de plomb  « …

En dehors de tout ça j’ai beaucoup apprécié »Les soeurs savantes «  de Natacha Henry qui raconte comme un roman (aussi passionnant d’ailleurs )la vie de Marie Curie et de sa Soeur Bronia .Ces deux femmes étaient intimement convaincues que le progrès scientifique apporterait le bonheur à leurs semblables…

Et puis un pavé de presque 500 pages « Vie et Mort à Shanghai »  c’est un document bouleversant  qui dit le courage d’une femme confrontée à l’une des plus grande aberrations de l’histoire celle de la chine ravagée par les persécutions sous le règne de Mao et des gardes Rouges..c’est une histoire vraie écrite par une femme instruite qui comme elle le dit elle même « les faits sont restées gravées dans ma mémoire »car chaque mot revêtait une importance capitale dont la survie de la personne dépendait C’était en 1966 ….C’est édifiant !!surtout maintenant que la Chine est devenue cette puissance mondiale.

Voilà Vivement le soleil, le retour des amies  de tous ceux qu’on aime et qui nous manque  .

Recherche cartes routières anciennes avec du littoral

J’ai démarré une série de peintures avec fond de carte IGN, ou Michelin, ou toutes autres avec du littoral pour le bleu de la mer.

Peut-être avez-vous chez vous des cartes dont vous ne savez pas quoi faire? Ofrez-leur une deuxième vie!

Merci de me contacter à cette adresse a.delabaraque@orange.fr

J’ai une préférence pour les cartes anciennes, pas des antiquités non plus et je me déplace dans la limite du raisonnable 🙂

Musée à ciel ouvert, visites à vélo

Balade 1

Visite assez facile et très agréable pour des cyclistes on circule sur des voies cyclables et il y a de la place pour s’arrêter. La baraque est en bonne place:

  • à l’arrivée au Creusot, sur l’artère principale, avenue de la Paix le tableau de Simonette UsaÏ,
  • en partant du Creusot sur cette même route, celui d’Anne Hadri.

Pour le mien, il faut être au feu du CD1 et de la rue Marcet.

Balade 2

Une balade plus compliquée car les rues n’ont pas de voie cyclable, mais on peut s’arrêter.

Balade 3

Balade la plus rock’n roll car sur des routes fréquentées et pas facile de s’arrêter.

3 balades bien agréables et de belles découvertes, même si j’ai le pressentiment d’avoir raté des panneaux.