Les pectateurs en parlent

Mille mercis à eux

Photos Adèle Josserand, archicves d’époque Gilles Guillet

Ils en parlent de 1984, le film

Vous nous avez réouvert les portes de « NOTRE USINE », libérant ainsi tous nos souvenirs remplis de nostalgie et d’émotions…!
Merci à tous ceux qui ont participé à réaliser cette œuvre historique qui mériterait bien de sortir du Creusot.
Quel travail magnifique pour les amateurs PROFESSIONNELS que vous êtes !….
Merci, merci, merci……. et à bientôt de nous revoir

Daniel

Bonjour et bravo pour vos réalisations…

Florence

Magnifique projection hier soir à L'Arc
Nadine

CREUSOT LOIRE vivra !
Bonjour à toute l’équipe de réalisation, production, écriture, sonorisation, etc, etc....
A mon avis, le meilleur compliment que je puisse vous faire est de paraphraser celui que les anciens
expérimentés faisaient aux nouveaux arrivants :
« Eh bien, les p’tiots, c’que vous z’é fait, et ben y’ai mieux qu’le plan » !!!
Bravo bravo bravo !
- Une prouesse technique digne de grands professionnels
- Une page d’histoire contée et mise en images avec fidélité par rapport au vécu (et j’y étais... !)
- Une grande clarté et sincérité de tous les témoignages qui, avec le recul, m’a soulagée du flou
vécu à l’époque causé par un flot d’informations confuses et parfois difficiles à appréhender
- Et beaucoup de nostalgie pour les ex- de CREUSOT-LOIRE
Bravo encore et merci
Sincèrement,
Loriana 

Un très bel hommage pour tout les ouvriers et cadre décès à ce jour.... longue vie pour ce reste et leurs enfants
Delphine

Très belle œuvre de mémoire...
M. France

Je vous remercie de m'avoir permis de connaître ces événements car je ne suis pas originaire du Creusot...
En contrepartie j'ai pu entendre des témoignages que j'ai bien connu en 1993 chez valisere à Grenoble spécialisée dans la maille technologie du lycra plus connu en Auvergne et à Autun chez Dim
Delphine

Belle exposition avec un accrochage judicieux dans un cadre d’un autre temps qui met en valeur la force des tableaux qui nous plonge dans une réalité certaine donc nous interpellent

C’est une soirée à marquer dans les annales du Creusot

Film très bien documenté et réalisé dommage qu’il n’y est pas eu le ressenti de l’opposition

Bien documenté travail énorme situation bien retranscrite

Beau travail un peu long

Beau travail on n’a pas vu le temps passer, malgré un film de 2 heures

Travail très intéressant sur le fond et la forme, on ressent bien l’ambiance de l’époque

On a appris des tas de choses, on ne savait pas à l’époque tout ce qui s’était fait comme tractations pour éviter le pire.

Restitution sans parti pris de la part des auteurs

1984 Le Creusot les coeurs d’acier

Projection gratuite du long métrage samedi 17 septembre 2022 à 20 H00 à l’ARC

Après  » Le Creusot une ville en guerre » et  » Marcel Mary, un poilu de Montcenis » Pascal et Vinicio vous invitent à la diffusion de leur film documentaire « 1984, Le Creusot, les cœurs d’acier », le 17 septembre à 20 H00 à l’ARC

Film de Pascal Josserand et Vinicio Bertocci, produit par la baraque TV.

Ci-dessous la bande annonce:

10 et 11 septembre, le festival se remet au vert

FESTIVAL DE LA BARAQUE BAMBOCHE IS BACK

Demandez le programme

Ugoline et Manon, danseuses depuis 15 ans et monitrices de danse depuis 5 ans, partagent leur passion. La danse contemporaine les inspire particulièrement.

Néo-Zélandais et Français d’adoption, Graeme Allwright a été révélé au grand public dans les années 70 avec des adaptions de Bob Dylan, Leonard Cohen et Tom Paxton, ainsi que des compositions personnelles. Il a marqué de son empreinte poétique plusieurs générations d’amateurs de chanson française, et c’est à lui que les Trimardeurs rendent hommage aujourd’hui.

Fondé en 2014, le groupe se compose d’Emilio Armillès (guitare et chant), Claudius Védrine (basse et chant), et Claude Lefebvre (guitare et chant). Entièrement puisé dans le répertoire de Graeme Allwright, le programme des Trimardeurs fait appel à la voix chaude et expressive d’Emilio, soutenue par l’entrelacs de guitares acoustiques de Claude et d’Emilio et la basse électrique de Claudius.

Nostalgiques ou toujours actuelles, de Jolie Bouteille aux Retrouvailles en passant par Emmène-moi et Suzanne, les chansons du répertoire de Graeme Allwright revisitées par les Trimardeurs sauront vous surprendre, vous émouvoir et vous captiver.

Nous s’en vont

LES RESULTATS

Avec votes du public à l’EDEN, sur les réseaux sociaux, sur le site de la Baraque et le vote du jury. Merci à Faustine pour le décompte précis des voix, les gagnants sont…..

Gagnant photo

Famille Tisseute avec la photo

« Y’a pas que les ventres qui gargouillent »

Gagnant Vidéo

Le collectif ANS PALANCE PROJECT

Avec  » Sea and social city »

Bientôt la cérémonie de remise des prix et les prix! On a hâte!