Cours de la FAC délocalisé à la baraque

De la licence Pro Gestion de projets et structures artistiques et culturels

Ce mercredi 26 janvier, M. Berland, a dispensé son cours aux étudiants de la filière culturelle à la faculté de Bourgogne du Creusot à la baraque.

Le thème en était Les tiers lieux
 
Depuis une trentaine d’année, à part pour quelques événements symboliques, le Ministère de la Culture a abandonné  environ 70% du territoire. En effet, en dehors des grands centres urbains, des institutions et de quelques compagnies conventionnées, peu de salut.

Les collectivités locales et territoriales se sont un temps substituées aux carences de l’état, mais, pour pallier à cet abandon et pour dynamiser leur territoire, ce sont les artistes qui ont créé des lieux culturels et, ou, de diffusion artistique, afin de développer le «vivre et le faire ensemble » pour retisser des liens. Ces lieux sont désormais des acteurs centraux de la vie des territoires. Leurs activités contribuent au développement du lien social  mais aussi à l’économique et à l’activation des ressources locales
 
Mercredi 26 janvier à 17h nous nous sommes retrouvés à la Baraque au Creusot pour le troisième débat de la session avec la question suivante :
 
Quelle place ont les lieux alternatifs dans la démocratisation de l’art sur le territoire ?

Le cours s’est terminé par la projection du film La Teigne

Un public enjoué, enthousiaste et attentif. Très belle soirée!!


Deux acteurs de la vie culturelle locale ont témoigné de leur pratique dans le domaine :
 
 Anne Mallet pour La Baraque :
 
Association culturelle pluridisciplinaire, petit lieu d’échanges et de convivialité, qui développe des projets amateurs : tout simplement pas un lieu de consommation culturelle où sont les bienvenus tous projets ambitieux, décalés, voire hors normes.

 
Cédric Touzé pour Le Petit Théâtre du Bât de l’Âne, petite grange aménagée en salle de spectacle. C’est un micro lieu de création permettant l’accueil d’artistes en résidence. C’est une idée mise en acte qui tente d’ouvrir la porte à tous les possibles alternatifs, du faire, du savoir, du lier.

Bonne année 2022

Nous vous souhaitons une belle année 2022, plus sereine, plus inclusive, plus collaborative avec un retour des moments culturels et conviviaux que nous affectionnons tant à ‘La baraque’. Comme chaque annéevous trouverez ci-dessous une petite création vidéo pour fêter l’année nouvelle.

Le 20 novembre, le spectacle Fragile était dans nos murs à notre plus grande joie.

Plein la baraque

Le Spectacle Fragile, avec les artistes Isabelle Loisy et Rémi Auclair spécialement venus à la baraque depuis Noisy – le -Sec (93), s’est joué samedi 20 novembre à guichet fermé. Toutes les places avaient été réservées dès l’annonce de ce très beau spectacle musical qui a enchanté les spectateurs à travers un parcours de chansons françaises racontant comment les couples construisent leur histoire. Car même s’il existe une vie de couple, il y a surtout la manière dont chacun va se projeter dans cette vie, comment chacun va  y déposer ses envies, ses fantasmes et ses peurs. Les textes choisis pour illustrer cette pièce musicale, de Dominique A, Camille, Charles Aznavour ou encore Allain Leprest, sont entrés en résonance avec l’histoire des protagonistes mais aussi avec l’histoire de chaque spectateur. Ce spectacle a mêlé musique, chanson française et jeu.

Le spectacle s’est poursuivi autour d’un vin chaud où Adrien Cougny nous a ravis avec des airs traditionnels du Morvan à l’accordéon.

Merci les testeurs

Afin d’être prêts pour notre grand jeu ‘ Le Creusot insolite’ une petite troupe de testeurs a essayé de découvrir les énigmes que Pierre et Joris avaient concoctées. Quelques photos du 11 décembre où les équipes ont récupéré les énigmes afin de nous indiquer quels étaient les points forts et les points faibles de notre jeu, afin de vous proposer ce printemps des énigmes qui vous fassent jouer et découvrir notre ‘ Creusot insolite’.