9 mai

J.C Bertrand

Rêve conscient

Je cherche ma chemise bleue / le vent grille les blés / demain on ira à la plage / j’oublie mon texte / le tapis de velours rouge est tout plié / les boutons d’or s’agitent / la vieille maison est sombre à l’intérieur / les petits nuages cavalent / ce n’est pas possible / la carcasse de la voiture dans la cour / les flaques de boue marron / les bulbes de glaïeuls tout secs / les fleurs de dahlias abimées par la pluie / le puits et la mousse / je circule à vélo sur le chemin qui monte jusqu’à la route / le pierrier de calcaire glisse sur les buis dorés / le passage à niveau son petit toit rouge / la 204 blanche / je grimpe sur le talus / nous allons jouer au loup dans les buissons / j’apprends le solfège / les nombreux chats mangent leur pâtée dans la nuit / le clochard est assis dans la cuisine éclairée au néon / les allemands occupent la cour / mon père attrape les jeunes pigeons / les bouses fraîches écrasent l’herbe / la salamandre glisse dans mes doigts / je mange des pommes de terre bouillies / les orties poussent au ras du hangar / le goudron cloque / les sauterelles sont prises dans les bottes de foin

J.C Bertrand

Annie Gorria Luberne nous propose son dernier effet texte et aquarelle, et des photos du jardin.

Aquarelle                                                                Annie Gorria-Luberne

Effet Miroir

Partage des eaux.

D’un côté la ville enivrante,

De l’autre la campagne amarante.

L’une engloutit l’autre,

L’autre nourrit l’une.

La rivière bouillonnante

Tente de les réconcilier

En caresse poissonnante,

En infiltrations irrigantes.

Et la ville, fille de mauvaise vie

Par ses charmes ensorcelants

Tente d’attirer

Ce soleil levant

Au reflet aréolé

D’un sein nourricier.

A.G.L.

Édition un jour , une semaine , un jardin.
Les orchestre de Ruère à Saint Sernin du bois .

Annie Gorria Luberne

Merci à Bernard qui durant tout le confinement m’a posté des musiques qui envoient de la vie, des cuivres, du swing!

Paps était venu chanter à la baraque au festival 2018.

lLIMITER, extrait de son dernier projet « Les Anges Pleurent » disponible sur toutes les plateformes de streaming : https://open.spotify.com/album/6XU94M…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s