30 avril

Point de vue de confiné.

Par Alexis Cayot

Nous sommes confinés, chacun au même endroit, tous devant notre fenêtre qui devient notre unique point de vue.

On se prend alors à regarder différemment ces arbres, ce poteau, cette ligne d’horizon que nos yeux n’ont plus détaillés depuis si longtemps.

Il y a, si on cherche, autant de points de vue différents que de fois où on porte notre regard sur cet extérieur si anodin avant et pourtant si rempli de détails en tout genre.

On retrouve cela en présentant une image sans commentaires ni explications … il y aura autant de points de vue que de spectateurs.

Cette photo en noir et blanc, orienté en portrait.

Je l’ai prise il y a un ou deux ans, j’y ai repensé en cherchant une image en rapport avec le confinement.

On peut voir le visage d’une femme qui regarde l’objectif. Elle a la tête droite et se tient devant une fenêtre entrebâillée.

Son visage est encadré par deux barreaux blancs horizontaux et un barreau vertical.

Il est éclairé par la lumière extérieure qui contraste avec l’arrière-plan sombre de la pièce.

Il y a quelque chose de particulier dans son regard qui est difficile à interpréter.

Est-ce de la colère, de la tristesse, de l’ennui ou au contraire un sourire ?

On ne le sait pas car la bouche de cette femme est cachée par un des barreaux de la fenêtre …

Quand est-il vraiment, je le sais mais je ne vous le dirai pas !

Ce que je sais aussi, c’est que vous la regarderez tous d’une manière différente depuis votre propre fenêtre, comme moi je cherche, tous les matins, à regarder différemment par la mienne.

Besoin de votre contribution

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis actuellement en train de réaliser un court-métrage sur le thème de l’environnement et de la pollution. J’aimerais ainsi récolter des photos d’objets polluants ou inadaptés dans des lieux naturels tel que des bouteilles en plastique dans des buissons, par exemple. Si vous tombez par hasard devant ce genre d’images même, si c’est au mois d’août, vous pouvez prendre une photo et me l’envoyer à l’adresse suivante : adele.jos21@gmail.com. Merci,

Adèle Josserand

Adèle en collaboration avec Louis ont déjà réalisé les 2 courts métrages ci-dessous.

Nuances
Lili

Allez pour le plaisir, Peau de chagrin, Mô et Phil, bravo les artistes!

SI TU ME PAYES UN VERRE

Aude et son voyage autour de la Méditerranée
Lever difficile ce matin. Pendant la nuit, on a remis cap à l’Ouest, barre à tribord, mes neurones sont chamboulés. Pourtant je le savais, je m’étais préparée psychologiquement, parce que tout le monde sait qu’on est meilleur dans l’impro quand on a envisagé tous les cas de figure avant. Quoiqu’il en soit, ce virement de cap a bouleversé mes chakras. Fichtre quoi! C’est pas le jour, l’escale est FANTASTIQUE aujourd’hui!
Mes coachs ont tout fait pour mon bien-être et ont été super alors, pour me remettre dans le droit chemin: tartines toutes bien tartinées, un peu de praluline, du nutella. Ils ont tout pigé pour me mettre en de bonnes conditions…
Ce démarrage m’a requinqué, et je suis passée à la salle de bain avec entrain pour me préparer.

Et c’est sur le pont que j’ai assisté à l’amarrage du bateau dans notre port de ce jour. Vous voyez cet air Blixen que j’ai? Car aujourd’hui, hommage à elle, La Baronne. C’est mon premier jour en Afrique. Je n’y ai pas encore de ferme. Mais ça viendra. Au pied du Ngong? On verra bien.
Je vais vous dire tout d’abord qui j’ai choisi pour me guider aujourd’hui. Lui voulait que l’on visite Alexandrie. Mais moi je meurs toujours de froid et lui a de temps en temps de la fièvre. Puis il parait qu’il y a des sirènes dans le Port d’Alexandrie, et qu’elles chantent toujours la même mélodie. WOHOWOHO!!  

           EYH! JE décide.
                  Donc non, on n’ira pas à Alexandrie, Claude!


         De toutes manières, à Claude contre Aude, y’a que Aude qui peut gagner! 😝

Et je l’ai choisi parce que…? Bein parce qu’il est égyptien tiens! et que aujourd’hui, nous sommes…

image.png

au Caire!(qui, ça n’a jamais fait aucun doute, est un port de Méditerranée)(je fais ce que je veux, c’est MA croisière)

On a eu un petit problème dès le début de la visite avec Eustache. Il n’a jamais voulu admettre que là, il croisait un dieu…

J’ai eu beau lui dire que si, « Tatachien a dit que c’est Bastet ce chat! », ça a juste été l’enfer et il a failli le bouffer. Je parle de Bastet. Qui a failli bouffer Eustache. Parce que c’est bien connu que Eust’ a peur des chats, pas l’inverse… Alors, pour une fois qu’elle est utile, Françoise a trouvé la solution: pour ne pas avoir de problèmes? Surtout, ne pas les voir. Donc on lui a mis les lunettes de Gilbert Montagné, comme ça il les voit plus.

image.png

                                                                                                                                                                                           En liberté le Chouchou!
Bien plus tranquilles, nous sommes allés droit aux Pyramides. J’ai fait ma Napoléon, je suis montée au sommet de Khéphren et j’ai dit à mes coachs en bas: « Du haut de cette pyramide, 1m80 et des bananes de Moi vous contemple! ».Nous avons visité tout le site. Le dedans, le dehors. Mykérinos. Khéops. Le Sphinx. J’ai fait des tonnes de photos. Parce que ça aussi c’est un lieu mythique. Et puis parce que Indi m’a demandé de relever certaines choses pendant la visite. Et parce qu’au fond, je suis ptet capable de le percer, moi, le secret des pyramides?
Après tout ça, il faisait faim. Alors on est allé droit au souk .


Je ne vais pas vous détailler tout le menu, parce que vu tout ce qu’on a gouté ce serait trop long. Je vais juste vous parler du dessert. Je ne veux pas dire, mais MartineTheMermaid me l’avait déjà fait gouter celui-là. En fait, c’est comme l’histoire du Pastis, où que tu ailles en Méditerranée tu le trouves. Et bein là, Martine, au Caire, j’ai mangé quoi?Des mahallabeya! Oui, le mouhalabieh égyptien! Comme quoi, on retombe toujours sur ses pattes, parole de Bastet!
Nous avons passé le reste de la journée dans les souks, pour faire des emplettes. Claude avait besoin d’un marteau, d’une cloche, et de je ne sais plus quoi d’autres, pour une histoire de famille. Moi j’avais encore besoin d’un cadeau d’anniversaire de mariage. Nan, toujours pas le mien!

Je vous ai trouvé un petit service en porcelaine Delphine! Et OUI: TES noces de porcelaine aujourd’hui!!! Parce que moi j’ai un calendrier à la place du cerveau, fusse-je en Epypte!😛
Après cette 1ère journée africaine, moi, j’ai jugé qu’il était temps de se faire un ptit cours de yoga sur notre navire. Et tandis que nous suivions la côte pour déposer Claude à Alexandrie, nous avons rechargé nos chakras au soleil couchant.
Et là, il est plus que tant que j’enfile ma robe Lagerfeld pour le diner, je suis à la bourre!

To be continued

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s