28 avril

COUCHES : Les z'Accords de Léon en concert
Les accords de Léon

Ils avaient mis le feu au festival de la baraque de 2018, ils nous avaient fait chanter, danser et rire. On vous remémore ce groupe local joyeux et talentueux, les Z’accords de Léon, musette, reprises de chansons rock et festives françaises et des adaptations originales. Un vrai coup de fouet en ces temps confinés!

« Rue de Paname – Les Ogres De Barback » par Les z’Accords de Léon
« Le dormeur du rail – Les yeux d’la tête » par Les z’Accords de Léon
« Les p’tits papiers – Les Croquants » par Les z’Accords de Léon
https://www.facebook.com/letheatredurabot/

Le Rabot, troupe de théâtre propose chaque soir des lectures de poésies par téléphone, pendant le confinement. Chaque soir, les membres de la troupe mettent à disposition du public des numéros de téléphone pour lire gratuitement de la poésie.

Entre 19h et 20h, tous les soirs, la troupe de théâtre met à disposition du public des numéros de téléphone. Environ huit par soirée. Chaque numéro de téléphone est relié à un comédien, qui offre une lecture gratuite d’un texte de théâtre ou d’une poésie. pour connaître les numéros de téléphone du jour se rendre à cette page : https://www.facebook.com/letheatredurabot

Cabinet de poésie générale

Essayez le standard poétique au 03.71.42.00.77
(non surtaxé, même pour les riches)
pour écouter de la poésie,
faire entendre votre voix,
demander l’ouverture de votre Cabinet de Poésie Générale,
ET MÊME PLUS…

Oui… oui… à une époque où l’on pointe du doigt les déserts médicaux, apparaissent de toute évidence… et de manière aussi insidieuse des déserts poétiques.

http://www.theatreprouvette.fr/htm/cabinet-poesie-generale/index.html

EYYHHH!!! Vous savez quoi? Demain c’est la 10ème!!! Ça se fête!!!😉

J’ai  une pêche aujourd’hui! Est-ce que c’est ma soirée sirtaki avec Patrick qui m’a dynamisée de la sorte? Vas savoir Charles, aujourd’hui, on danse comme on aime!
Nan parce que la soirée avait mal commencé. Une fois sortie de mon spa hier, vers 19h00?!, Patrick est arrivé affolé pour me prévenir que Usain et Ian n’étaient toujours pas remontés à bord et que le fantomatique capitaine menaçait de lever l’ancre sans eux. Ni une ni deux, mon cerveau diabolique n’a fait qu’un tour et BIM: j’avais la solution! Je leur ai envoyé Eustache.
image.jpeg Il nous les a ramené fiça les deux touristes! (vous noterez que je lui ai payé la voiture de Magnum, il lui manque juste la chemise hawaïenne!). (vous noterez également que là c’est sa photo de PV, il s’est fait flasher le couillon!). (vous noterez que les lunettes roses c’est pas ce qui le met le plus en valeur. Remarquez, ça va avec la Grèce Antique le côté efféminé!).

Et donc pour détendre l’atmosphère limite stringuesque entre l’équipage et nous, nous avons improvisé, Pat’n’I, un petit spectacle de danse grecque. Il est quand même mieux qu’Anthony mon Pat’, tout Quinn fut-il! Et l’Ouzo aidant, tout le monde a finalement passé une formidable soirée. Il était formidable, j’étais formidable, et même pas nous avons fini fort minables!
Et donc ce matin, toujours plus à l’Est, nous avons pu admirer le lever de soleil sur:

image.png

Istanbul!
A notre descente du bateau, notre guide était déjà là.
Là? ce guide là? c’est de la BOMBE. Nan, pas parce qu’il a des yeux d’enfer. Quoi que. Nan, parce que pour avoir l’idée de le recruter pour visiter Istanbul, il faut avoir vécu tout un tas de récrés à LalaLande, surnommée certaines années « la porte d’Istanbul ». Mon guide du jour?
image.png Oui, c’est bien Clint Eastwood! Hommage aux Turcs Eastwoods que vous connaissez!
Alors nous avons largué Fofie à Sainte Sophie: en espérant qu’une retraite spirituelle le temps d’une escale puisse la sauver.
Et nous, nous avons filé à la Mosquée Bleue. Parce que j’adore être pieds nus. Oui, je vous ai dit, je suis assez simple dans le fond.
Ensuite? Bein ensuite, j’avais faim quoi! Alors j’ai réclamé des böreks. Même si je les fais très bien moi-même personnellement, les manger à Istanbul c’est pas pareil, on ne peut le nier. Et du coup, j’ai pris aussi quelques dolmas. Et des loukoums. J’adoooooooooorrrrrrrrrrreeee (pas les sushis) LES LOUKOUMS!!!!!!! Le tout arrosé de Raki. De l’Ouzo quoi. Du Pastis quoi.
Ensuite nous sommes partis à la Citerne Basilique. Parce que comme on l’a vue dans un James Bond, je voulais voir si c’était pareil en vrai. J’ai joué la James Bond Girl. Clint a joué James. Usain le méchant. Et Eustache? Bein il a joué Q, forcément c’est lui qui a le plus petit! Qu’est-ce qu’on a rigolé…
Ensuite nous sommes allés au Grand Bazar, bien entendu. Ma vie sans shopping c’est comme Tintin sans Milou, Eric sans Ramzy, la tartine sans le Nutella: un truc insignifiant!Me suis trouvée un nouveau lustre pour mon salon image.png Un nouveau pyjama image.png Et des loukoums image.png, of course.
Totalement claqués mais des souvenirs et de senteurs plein les nasaux, Clint nous a laissé remonter à bord et il est reparti, dans le soleil couchant, sur son cheval…
Franchement, moi je vous le dis, pour une 1ère hors d’Europe, j’ai été ENTHOUSIASMÉ! Ce que c’était bien cette journée!

 Là je vais aller me faire un petit tour de jacuzzi, pendant que Eust’ prend son cours de natation avec Coach Ian. Ce sera mon tour après.
Et ensuite? Ensuite nous vivrons mille et une nuits en une dans ma robe Ungaro!
To be continued

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s