26 avril

Aude Darou nous propose un texte écrit suite à une méditation. et le tableau est réalisé à l’acrylique liquide. « Bord de mer »

Bord de mer Aude Darou

Message d’une survivante.

Il y a des moments où c’est vraiment vraiment difficile à gérer toutes ces émotions qui me traversent. Je m’accroche à des visions positives, j’imagine un nouveau monde plus beau, je pense à celleux que j’aime. Et je me laisse traverser par cette peur panique qui me prend les tripes…

La fois où j’ai eu le plus peur dans ma vie, c’était en navigation, entre les Bahamas et les Bermudes. Tout allait bien et devait bien se passer en théorie. La météo s’annonçait clémente pour rejoindre les Bermudes. Mais quelques jours après, tout a évolué très vite et je ne l’aie pas vu venir. On n’était pas vraiment équipé pour recevoir des rapports météos en temps réel…^^

La mer a commencé à se soulever gentillement, avec une bonne houle. Et puis le vent a fini par monter en puissance. Pendant toute la journée. Ça soufflait, soufflait et soufflait encore plus fort. Les vagues sont apparues, ont pris formes, ont grandi, et sont devenues des montagnes. Je me demandais si le vent allait continuer à monter. Dans ce chaos, alors que mon petit voilier de 9,50 m était en bas des vagues, je ne voyais plus l’horizon…

Par chance, on était deux à bord. Et on pouvait se relayer pour veiller. Car comment un cargo aurait pu nous voir dans cette mer déchaînée !? Nous avions réussi à communiquer avec un porte conteneurs qui nous a précisé la force du vent : 50 noeuds!!! 50 noeuds, ça fait du 90 kms/h, et c’est situé sur l’échelle de Beaufort à 10, soit à deux crans en dessous du stade ouragan…

J’ai pleuré les larmes de mon corps. J’ai prié, appelé l’Univers pour me protéger. Et j’ai pensé à ma mort. Au début c’était effroyable, j’ai perdu la tête. Et puis, j’ai réussi à me reposer pendant que Jérémie faisait la veille. Et un truc s’est passé. J’ai accepté la situation. Je n’avais de toute façon plus aucun contrôle. Et quitte à mourir, autant que ce soit en paix… Alors j’ai fait la paix… J’ai demandé pardon, je me suis demandé pardon aussi… J’ai remercié pour tout ce que j’avais vécu, et pour toutes les joies vécues, les personnes incroyables rencontrées…

La nuit est passée, lentement, très lentement.
Et au petit matin, nous étions toujours là, le bateau n’avait pas chaviré, nous n’avions presque pas de casse matérielle.
Je sentais que le vent se stabilisait. Et petit à petit, il est redescendu.
En mer, les vagues mettent toujours plus de temps à se dissiper que le vent. L’océan a une inertie incroyable…
J’étais abasourdie, les oreilles qui sifflaient de tout ce brouhaha.
Plus tard, nous avons réussi à rejoindre les Bermudes, encore choqués de ces 48h de tourmentes. On nous a appris par la suite que les vagues faisaient en moyenne 10 mètres de haut…

La tempête arrive, ou elle est déjà carrément là pour certain.e.s.
Rentrez en vous, et voyez tout le bon que le monde possède. Voyez tout le bon que vous avez en vous. Visualisez ce que vous voulez de positif, et voyez la mort comme un passage…
Je n’ai aucune leçon à donner, et chacun.e gère comme il peut ce temps de crise mondiale.
Mais n’oubliez pas que votre seul roc, votre seul point d’ancrage, c’est vous même. Personne, ni rien ne peut le faire à votre place.
Oui, c’est dur, et les vagues vont certainement être plus hautes dans les jours, les mois à venir.
Alors, plongez en vous, dans cet endroit où tout peut être calme. Ça demande de l’entraînement, mais les méditations guidées existent par millier sur le net.
Déconnectez-vous des news, vivez dans l’instant présent, car maintenant il n’y a plus que ça. Prenez soin de votre intérieur, reposez vous, passez du temps de qualité avec vos proches, dessinez, lisez, dansez, chantez, instruisez-vous, faites du tri… Continuez à croire et à imaginer un monde meilleur. Préparez ce que vous aimeriez mettre en action pour l’après… Cultivez l’Amour: l’amour de soi, l’amour pour l’autre et pour le vivant…

Et n’oubliez pas que c’est okay d’être submergé par la peur, la panique, l’angoisse. Seulement, ne vous accrochez pas à ça. Gardez en tête vos visions positives – enfants, partenaires, Nature, projets qui vous font du bien, votre respiration, votre corps…

Les plus grandes tempêtes sont bien plus souvent intérieures et sont les plus difficiles à appréhender.

Avec tout mon amour,
Prenez soin de vous…

Message d’une survivante, d’une résiliente…

Aude Darou

https://www.facebook.com/eaudecreations

« Tous les jours Jygo (de l’association KéZacloWn) se confi…ne dans sa caravane et vient donner son point de vue sur ce que nous sommes en cette période et surtout lui. De quoi se dire que finalement le confinement ça peut toujours servir à,quelque chose! N’hésitez pas à venir lui rendre visite, ça lui fera plaisir, c’est sur. »

https://www.facebook.com/arnaud.ginions

La suite des aventure de Aude et le journal quotidien et cocasse de son escapade imaginaire autour de la Méditerranée

Quand je pense à toutes ces fois où j’ai dit : »une croisière, MOI???, JAMAIS!! ». La vache. La cruche. Ça va que j’avais du Flamby jeudi en 8. Ça a sauvé mes vacances. Y’a que les imbéciles qui changent pas d’avis!
Et aujourd’hui? Re Kalimera!      (Et oui, la Terre hellénique j’en suis fan…)

Cependant, BREAKING NEWS. Triste nouvelle: MartineTheMermaid ne nous a pas suivi hier soir, tard, à l’appareillage. Je savais bien qu’elle flasherait sur Corfou. Depuis le temps que je lui en parlais… Elle a préféré rester là bas et partager une aile de l’Achilleion avec Sissi. Je la comprends en même temps.

Du coup, Coach Patrick erre (avec 2 « R », ce qui est ptêt pire!) comme une âme en peine sur les coursives du bateau… parce qu’une parisienne pure souche, sur ce bateau, c’était une denrée rare damned! L’ai surnommé Agathe du coup. Because Agathe the Blues le Patrick!
Quoi qu’il en soit, malgré tout, nous voilà aujourd’hui…

Et en musique s’il vous plait!
image.png

à Heraklion, en Crête!
Et aujourd’hui, et bein oui, mais ce ne sera pas une habitude promis, j’ai sélectionné UNE guide. Une ptite Nana àlunettes, un rien schtroumpf.

Rien qu’avec son accent on est en vacances. Et c’est moi qui dis ça…
La 1ère chose que nous avons admiré en mettant pieds à terre, c’est ça:

image.png

                            Oui oui, ce qui est au 1er plan. OUI, CA! Et ça, c’est la Grèce. Parce que perso, à part en Grèce, la tringle à poulpes j’ai jamais vu.

Et vous savez quoi? Du coup on s’est installé, Nana, les gars et moi (et Eust’), et on s’est mangé des petits beignets de calamar bien frais avec de l’Ouzo. Les pieds dans l’eau. Le paradis!
Ensuite, tout de même, nous avons visité la ville. Et nous sommes allés au Musée Archéologique. Étant donné ma notoriété MONDIALE, le directeur a accepté de me laisser partir (c’est un emprunt) avec une des pièces du musée, le disque de Phaïstos, car un de nos prochains guides aimerait bien le voir de près.

Je l’ai laissé porter à Coach Usain, le Hermès des temps modernes.
Eustache a été jaloux des lunettes de Nana toute la journée. Du coup, il a fait un caprice pour en avoir de nouvelles. Sérieux, il a pris le modèle que t’achètes que quand t’as 50 ans et une Rolex… tu me déçois Chouchou…       

                   On n’habitera jamais Neuilly tu sais…

Et voilà comment ce samedi est bien vite passé… en même temps, il est vrai que c’est toute cette semaine qui est passée si vite… Mais la positive attitude avant tout: il y a encore une semaine! YAHOU!! J’ai un programme GÉNIAL, vous n’imaginez même pas encore… 
Et maintenant? Bein maintenant c’est le moment où je vous laisse… pour mettre ma robe Versace pour ma soirée en mer!
To be continued

Nous ne pouvons pas vous quitter sans vous montrer cette petite vidéo envoyée par Aude…Que de Aude aujourd’hui!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s