6 avril

Annie Gorria Luberne nous immerge dans la poésie musicale argentine pour notre plus grande joie. Elle nous faire découvrir ou redécouvrir la poésie, les extraits musicaux qui l’ont inspirée pour peindre Alfonsine dans un univers marin.

Alfonsina y el mar Paroliers : Ariel Ramirez / Felix Cesar Luna

Alfonsina y el mar (Alfonsina et la mer) est une zamba composée par le pianiste argentin Ariel Ramírez et l’écrivain Félix Luna, publiée pour la première fois dans le disque de Mercedes Sosa « Mujeres Argentinas » en 1969.
La chanson Alfonsina y el mar est inspirée par l’histoire de Alfonsina Storni , poétesse argentine qui s’est suicidée en mer en 1938 à Mar del Plata .

poème de Felix Cesar Luna
Alfonsina y el mar
Por la blanda arena que lame el mar
su pequeña huella no vuelve más.
Un sendero solo de pena y silencio llegó
hasta el agua profunda.
Un sendero solo de penas mudas llegó
hasta la espuma.
Sabe Dios qué angustia te acompañó
qué dolores viejos calló tu voz,
para recostarte arrullada en el canto
de las caracolas marinas.
La canción que canta en el fondo oscuro
del mar, la caracola.
Te vas Alfonsina con tu soledad,
¿qué poemas nuevos fuiste a buscar?
Una voz antigua de viento y de sal
te requiebra el alma y la está llevando
y te vas hacia allá como en sueños,
dormida, Alfonsina, vestida de mar.

Cinco sirenitas te llevarán
por caminos de algas y de coral
y fosforescentes caballos marinos harán
una ronda a tu lado;
y los habitantes del agua
van a jugar pronto a tu lado.

Bájame la lámpara un poco más,
déjame que duerma, nodriza, en paz
y si llama él no le digas que estoy,
dile que Alfonsina no vuelve más,
y si llama él no le digas nunca que estoy,
di que me he ido.
Te vas Alfonsina con tu soledad,
¿qué poemas nuevos fuiste a buscar?
Una voz antigua de viento y de sal
te requiebra el alma y la está llevando
y te vas hacia allá como en sueños,
dormida, Alfonsina, vestida de mar

Alphonsine et la mer
Par le sable doux léché par la mer
sa petite trace ne reviendra plus,
seul un petit sentier de peine et de silence
atteignit les eaux profondes,
seul un petit sentier de souffrance muette
atteignit la mousse.

Dieu sait quelle fut ton angoisse
quelles vieilles peines firent taire ta voix
pour te bercer dans le chant
des coquillages marins.
Le chant qui résonne dans les fonds obscurs
de la mer, la trompe marine.

Tu t’en vas, Alphonsine, avec ta solitude
Quels nouveaux poèmes es-tu allée chercher?
Une vieille voix de vent et de sel
te flatte et te supporte l’âme
Et tu t’en vas au loin dormante, Alphonsine,
comme en rêve, vêtue de mer…

Cinq petites sirènes te porteront
par des chemins d’algues et de corail,
et des hippocampes phosphorescents feront
la ronde à tes côtés.
Et les habitants des eaux
Joueront bientôt avec toi.

Baisse un peu la lumière
laisse-moi dormir la paix des champs.
Et s’il appelle, ne lui dis pas que j’y suis,
dis-lui qu’Alphonsine ne reviendra pas…
Et s’il appelle, ne lui dis jamais que j’y suis.
Dis-lui que je suis partie.

Tu t’en vas, Alphonsine, avec ta solitude
Quels nouveaux poèmes es-tu allée chercher?
Une vieille voix de vent et de sel
te flatte et te supporte l’âme
Et tu t’en vas au loin dormante, Alphonsine,
comme en rêve, vêtue de mer

2/ Musique du pianiste Ariel Ramirez

  • Une interprétation argentine par Mercedes Sosa en 1969
  • Une interprétation française par Maurane en  2015

Interprétation picturale de Annie Gorria-Luberne
Acrylique sur chassis toilé 60 x 60

Une réflexion sur “6 avril

  1. Anne Mauchamp 7 avril 2020 / 15 h 11 min

    Je l’ai déjà rencontrée au détour de l’atelier, cette belle Alphonsine … elle s’est doucement transformée, métamorphosée sous nos yeux …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s